Coupe de France : l’ASSE à la trappe !

Prévenue du match piège à Calais Balzac, l’ASSE s’est pourtant prise dans les pieds dans le tapis et sort piteusement dès le premier tour (0-0, 4-3 TAB).

Pourtant, les Orange avaient pris le match par le bon bout en multipliant les occasions en première mi-temps : Thomas flirtait avec la barre de loin, Lemaire mettait un corner dans le petit filet, Dilly croisait trop sa frappe avant de se voir un penalty transformé en coup franc. A la pause, les locaux respectaient à la lettre leur plan de jeu de résistance qui fonctionnait à merveille.

L’ASSE ne parviendrait pas à faire la différence. Malgré un jeu de plus en plus haut, aucune faille ne sera trouvée dans ce jeu à 20 m des cages. Un but sera même refusé à 10 minutes de la fin sur un hors jeu de Lemaire. Pire, les erreurs techniques indignes du niveau habituel de l’équipe viendra réduire à néant les chances de faire la différence dans le temps réglementaire.

Comme souvent dans cette situation, c’est donc l’équipe inférieure qui remporte les tirs aux buts. Malgré deux tentatives sorties par Gourmelin, trois tireurs Orange ne trouveront pas le cadre, peu à l’aise dans cet exercice.
Bravo à Calais Balzac pour leur qualification méritée. Merci à Miellot pour l’arbitrage, et désolé aux supporters venus en nombre soutenir les Orange en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.